Ne consommez jamais de gingembre si vous avez l’une de ces 6 conditions !

582 views20 octobre 2017
Publicités
Le gingembre est considéré comme l’une des herbes les plus saines du monde. Il est très riche en éléments nutritifs et en composés bioactifs. Il est également riche en enzymes, ce qui aide à favoriser la digestion et la détoxication de l’organisme.

Historiquement, le gingembre a également été utilisé comme remède naturel pour le mal des transports et contre la fièvre, les états grippaux, les allergies et le mal de gorge.

Le gingembre contient également de puissantes propriétés anti-inflammatoires, ce qui peut être utile dans le traitement des troubles liés à l’inflammation comme l’arthrite, le lupus ou la goutte. Dans une étude, les participants atteints d’arthrose qui ont été traités avec un extrait concentré de gingembre ont subi une diminution des douleurs au genou et un soulagement des autres symptômes.

D’autres recherches suggèrent que le gingembre pourrait également aider au traitement du diabète. Une étude menée en 2015 portait sur les effets des suppléments de gingembre sur le diabète. Après 12 semaines, le gingembre a été jugé efficace pour diminuer le taux de sucre dans le sang.

Le gingembre aide également dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et favorise une bonne circulation sanguine.

Le gingembre stimule le système immunitaire. Selon plusieurs études, il pourrait avoir des propriétés anticancéreuses.

Alors que le gingembre est utilisé dans plusieurs plats et desserts, il n’est pas recommandé dans certains cas, notamment:

Vous pourrais aussi aimer

Benoit Magi­mel inter­pellé à Paris au volant de sa voiture Touchant : a 12 ans la petite fille est ENCEINTE, elle a été emmenée par son mari âgé de 40 ANS à l'hôpital où il été arrêté ! Mort de Johnny Hally­day : son ex-femme Adeline Blon­dieau poste une image Un homme tombe sur cette photo d'un père et de sa fille. Ce qu'il a vu l'a immédiatement alerté

Vidéo Recommandée

FERMER
Une mère pense qu’elle attend des jumeaux - les médecins y regardent de plus près et réalisent leur erreur