Victo­ria Beck­ham pleure encore le départ de son fils Brook­lyn à l’uni­ver­sité: « Ça veut dire que je suis une bonne maman »

43 views25 septembre 2017
Publicités
Dans une inter­view accor­dée à la chaine de maquillage Pixi­woo, Victo­ria Beck­ham a confié être toujours en proie à une immense peine suite au départ de son fils Brook­lyn pour l'univer­sité.

C’est le lot de tout parents de voir sa progé­­ni­­ture faire un jour son balu­­chon, l’es­­prit exalté de dire au revoir au domi­­cile fami­­lial. Et si pour l’en­­fant, ce moment symbo­­lise l’ar­­ri­­vée devant un océan de liberté, certains parents s’ac­­crochent parfois aux amarres pour main­­te­­nir l’esquif à quai. Cela s’ap­­pelle en psycho­­lo­­gie « le syndrome du nid vide », une forme de dépres­­sion qui se traduit par un senti­­ment d’aban­­don et de vacuité quand les enfants quittent le domi­­cile fami­­lial. À en croire de récentes statis­­tiques 35% des parents (surtout des mamans) traversent cette période où se mêlent joie, bonheur, fierté et profonde tris­­tesse. Victo­ria Beck­ham fait partie de ceux-là.

Vous pourrais aussi aimer

Elise Lucet son (gros) salaire dévoilé par ses collègues Ce père et sa fille de 10 ans se cachent pour faire ça! Mais une caméra a tout enregistré! La maman reste sans voix! Nina Dobrev très PROCHE d'un acteur mondialement CONNU et super canon VIDEO – À New York, les doux baisers d'Emma­nuel et Brigitte Macron, amou­reux comme jamais

Vidéo Recommandée

FERMER
La fille de Valéry Giscard d’Es­taing, enter­rée en toute discré­tion dans la ville de son enfance