Victo­ria Beck­ham pleure encore le départ de son fils Brook­lyn à l’uni­ver­sité: « Ça veut dire que je suis une bonne maman »

43 views25 septembre 2017
Publicités
Dans une inter­view accor­dée à la chaine de maquillage Pixi­woo, Victo­ria Beck­ham a confié être toujours en proie à une immense peine suite au départ de son fils Brook­lyn pour l'univer­sité.

C’est le lot de tout parents de voir sa progé­­ni­­ture faire un jour son balu­­chon, l’es­­prit exalté de dire au revoir au domi­­cile fami­­lial. Et si pour l’en­­fant, ce moment symbo­­lise l’ar­­ri­­vée devant un océan de liberté, certains parents s’ac­­crochent parfois aux amarres pour main­­te­­nir l’esquif à quai. Cela s’ap­­pelle en psycho­­lo­­gie « le syndrome du nid vide », une forme de dépres­­sion qui se traduit par un senti­­ment d’aban­­don et de vacuité quand les enfants quittent le domi­­cile fami­­lial. À en croire de récentes statis­­tiques 35% des parents (surtout des mamans) traversent cette période où se mêlent joie, bonheur, fierté et profonde tris­­tesse. Victo­ria Beck­ham fait partie de ceux-là.

Vous pourrais aussi aimer

The Voice : après le départ de Mennel, les premières pistes de TF1 pour la gommer au montage Dévasté par sa rupture, un youtubeur se suicide en direct Elle retire sa perruque pendant leur premier rendez vous, et la réaction du mec a surpris énormém Evasion spectaculaire à Lantin: Mustapha Iken est considéré comme trés dangereux !

Vidéo Recommandée

FERMER
Cette jeune femme entre incognito dans un hôpital, mais quand elle soulève sa couverture...